Théories

La théorie des Cordes : une mécanique fantastique ?

Le but de cet article est de poser sur la table l’hypothèse d’une mécanique et d’un automatisme grâce aux cordes : l’hypothèse tient-elle le coup ou pas ? Quant à son titre, la théorie des cordes, c’est un petit jeu de concepts avec une théorie physique qui prétend unifier toutes les interactions élémentaires de l’univers dont la gravité avec les lois de la physique quantique. Certes Hytale n’aura certainement pas de lois quantiques – encore heureux. Cependant dans cet article, nous parlerons bel et bien de gravité !

La voie de l’automatisation

Illustration n°1 : Des leviers ou boutons pour un automatisme ?

Argument 1 : qui dit lois dit automatismes. Prenez cet exemple grossier de la force gravitationnelle expérimentée sur Terre : « Si on lâche, ça tombe. » Par cette simple loi, à l’aide de cordes, de poulies ou de contre-poids nous pouvons utiliser cette force à notre avantage. Pensez aux trébuchets par exemple.

Ce qui est sûr, c’est que dans Hytale, des automatismes seront possibles ! On ne sait le comment. Mais rien que le fait que le monde d’Hytale ait des lois bien définies, cela offre des possibilités au joueur. Il sera le seul à utiliser à bon escient les lois de ce monde, comme l’équipe d’Hytale nous l’a appris récemment. Tel le fait que les Trorks soient attirés par de la viande jetée par terre.

Pourrions-nous automatiser des pièges, fermes et petites machines utiles ou inutiles ? Il y a des chances. Ici et là des blocs et détails nous indicent ces possibilités. Un exemple parmi d’autres, les leviers ou boutons de l’image ci-contre. À moins que ce ne soit qu’un simple indicateur ? Toutefois, jusque là, rien ne nous dit que la mécanique d’Hytale se fera grâce à des cordes…

Illustration n°2 : Quelques exemples de constructions avec des cordes

La théorie des Cordes : une fantastique Mécanique ?

Argument 2 : l’omniprésence de cordes aux positions réalistes. Les cordes sont assez présentes parmi les constructions dévoilées. Des châteaux aux bateaux en passant par les mines. De plus elles peuvent être relâchées ou positionnées dans divers angles : horizontalement, verticalement et à 45°. C’est assez inédit ça, non ?

Concernant l’entrée de la mine, la position des cordes ne semble pas hasardeuse. Premièrement, elles sont attachées qu’à un seul type de bloc ! Un bloc gris foncé uni. Si ce bloc était une poulie on pourrait imaginer au bout de celles-ci des contre-poids pour faire remonter toute une machinerie depuis la mine (cf. vidéo plus loin). Et deuxièmement, à chaque fois les cordes mènent à un bâtiment plus vaste qui pourrait cacher ces fameux contre-poids que ce soit une tour, une muraille ou une grue.

Illustration n°3 : Un préfabriqué d’une entrée de mine dévoilée durant les images de la zone 3

Toutefois, ce fameux bloc gris peut tout à fait être purement décoratif. Vous l’avez certainement remarqué, ce bloc est d’un même gris que la pierre utilisée pour construire la petite tour fortifiée. De plus, dans la vidéo qui suit, la corde mène sur une plate-forme très étendue, rattachée à une simple barrière. Et enfin, dans le blog post où la développeuse Baxter décrit ce préfabriqué, toutes les structures sont accolées à la verticale. Comment une mécanique pourrait être fonctionnelle par un tel collage ? Tant de contre-arguments…

Des cordes purement décoratives ?

Argument 3 : les cordes contrent la gravité. Que ce soit dans les mines, ou au bout d’une grue comme sur le bateau de l’image ci-dessous ou en illustration n°1, les cordes semblent soulever et retenir des plates-formes contre la gravité. Est-ce purement décoratif à visée réaliste ou est-ce fonctionnel ? Coupés à la base, nous savons que les arbres tombent. Les joueurs et les wagonnets chutent (cf. Science et Hytale #4) à la verticale. Et même les blocs lancés par le monstre ressemblant à un Yéti (cf. le trailer) sont soumis à la gravité, formant une réaliste trajectoire en parabole ! La gravité existerait-elle réellement dans Hytale ?

Illustration n°5 : Le bateau de la scène multijoueur

Illustration n°6 : Des blocs qui tiennent dans les airs…

Oui et… non. Comme dans Minecraft où certains blocs sont soumis à la gravité et d’autres non, dans Hytale la gravité semble en effet ne pas affecter tout élément du jeu. L’image ci-contre, tirée du trailer, le montre. C’est le côté pratique du sandbox où les blocs peuvent se placer librement sans se soucier des consolidations pour lutter contre la gravité. Pratique, certes, mais un échec évident de réalisme.

Ainsi les cordes peuvent tout à fait être des éléments purement décoratifs. Ci-dessous, l’épave d’un bateau arbore encore des cordes à moitié coupées. L’hypothèse de cordes purement mécaniques s’effrite en morceau… Enfin quand nous posions la question que des blocs disposés à 45° soient inédits ; la question ne se pose plus quand on pense aux chaînes (illustration n°3) et aux toits !

Illustration n°7 : Épave d’un bateau au fond de l’eau

La théorie des Cordes : une mécanique Fantastique ?

Argument 4 : les cordes c’est plus fantastique et médiéval que de l’électricité. En effet, de nombreuses discussions tournent autour de l’électricité comme un équivalent de la redstone de Minecraft. Et ce sur trois observations : i) la présence de l’élément Foudre ; ii) la scène de tournage avec les câbles électrique du trailer ; iii) la présence d’éléments métalliques comme le cuivre (oxydoréduction, etc…) ou le thorium (fission nucléaire, etc…).

Or l’électricité, le nucléaire, la caméra, l’ordinateur s’éloignent d’un univers Fantastique. C’est pourquoi l’utilisation de cordes mécaniques, qui se rapprochent en plus d’un univers steampunk avec un jet-pack, une montgolfière ou des ailes mécaniques, semblait séduisante pour Hytale, son univers et sa communauté.

Illustration n°8 : Scène de tournage du trailer

Pour conclure la réponse n’est pas tranchante. Mais nous pouvons tendre à répondre que les cordes soient majoritairement des éléments décoratifs à visée réaliste. Quant à la mécanique interne au jeu, qui fournirait au joueur la possibilité de créer des usines et automatismes, il reste encore la possibilité de la Magie. La magie élémentaire en tant que source énergétique.

Enfin, des mystérieux blocs colorés sont encore étranges à nos yeux. Nous en reparlerons peut-être dans un futur article. Regardez plutôt, ci-dessous, ce mystérieux bloc jaune au milieu du petit muret soutenant l’estrade du cinéma-théâtre. Un bloc jaune. L’élément Foudre est jaune. Simple coïncidence, certainement. La chose la plus étrange étant que ce bloc ne se retrouve pas dans le trailer pour cette même scène !

Illustration n°9 : Illustration d’une salle de cinéma

Tags

Cleora

Pourquoi lisez-vous ceci ? Je rédige pour mettre en avant les petits et grands aventuriers et créateurs d'Hytale ; pour en savoir plus en ce qui me concerne, il y a le forum ou mon twitter. Car ce qui nous intéresse à vous et moi, c'est Hytale et ses possibilités, pas moi, n'est-ce pas ?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer