Science & Hytale

De proche en roches, des pierres et des pioches

On continue notre petite série Science & Hytale ? Alors c’est parti, ramenez votre pioche car aujourd’hui on va casser du caillou. En fait, non, ce sera peut-être pour un prochain numéro. Ramenez juste votre loupe et posez-vous. On va détailler ensemble toutes les roches, tous les minerais visibles d’Hytale. N’ayez crainte, ça va vite ! Rien qu’avec des images, et à l’aide de simples connaissances scientifiques, on est déjà arrivés à déterminer une approximation de la taille du joueur et une diversité presque logique des biomes. Et tout ça rien qu’en faisant l’hypothèse que le jeu se base sur quelques critères réalistes ! Dans cette même optique des choses, parlons donc roches et minéraux : géologie.

Diviseur esthétique Hytale-World

Roches : Géologie & Hytale

Vous êtes sur la page d’un article pour le prix de deux ! La vidéo explicative et l’article spéculatif. On commence par quoi ? Déjà, un point définition : la géologie c’est l’étude de tout ce qu’il y a sous nos pieds (pédologie, stratigraphie) – la lithosphère – et plus spécifiquement les roches (pétrographie, limnologie, sédimentologie), minéraux (minéralogie, cristallographie) et fossiles (paléontologie) dont ses dynamismes (pétrologie, géologie structurale, volcanologie) et répercussions (analyse de risque, sismologie) ; par exemple en sondant le sol (prospection) pour pouvoir construire des bâtiments, les dépolluer ou rechercher la présence d’eau (hydrogéologie) ou quelconque cavité, gisement, etc…

Diviseur esthétique Hytale-World

Les petits noms des roches en question

Avant toute chose, tout ce qui suit reste pure spéculation. Nous ne sommes pas spécialistes, géologues ou encore moins développeurs de l’équipe d’Hypixel Studios. Ce qui suit est une tentative d’association de ce que nous observons des screenshots du jeu à la réalité. Juste le fait de tenter d’associer des noms réels aux roches du jeu est déjà un parti comme quoi Hytale ait une base réaliste, c’est-à-dire que le jeu s’inspire voire reproduit plus ou moins fidèlement la réalité. En clair, la démarche n’a rien de scientifique. Au contraire ! Cela nous amusait juste à le faire.

4 exemples de roches retrouvées dans Hytale interprétées comme : marbre, calcaire, gravier gris clair et andésite
Illustration n°1 : les roches de la Zone 1

Géologie d’Emerald Grove

Les roches de la Zone 1 semblent être constituées de marbre (1) et de calcaire (2). Le premier est confirmé par Noxy (Project Lead for Hytale). Quant au calcaire, nous en avons déjà parlé dans la vidéo précédente, deux relations tendant à cette interprétation. Premièrement, c’est la même zone que le marbre qui est sa roche métamorphique. Mais l’argument est léger. Secondement, ce sont les seules grottes où des stalactites (illustration n°2) sont visibles. Dans la réalité, ces-dernières sont très souvent constituées de calcaires (parfois de basalte mais uniquement à cause de la lave qui s’écoule du plafond). Là l’argument est plus solide. Mais n’oublions pas que c’est un jeu, au monde fantastique !

Sur les mêmes tons colorés (gris clair), la Zone 1 semble avoir son propre gravier (3). Enfin, une dernière roche plus sombre se découvre ici et là (4) que ce soit sur à l’air libre sur les hauteurs d’une montagne, ou en profondeur à même le sol en filon comme le montre l’illustration qui suit. Peut-être de l’andésite (voire de la diorite mais elle ne paraît pas très blanche, le nom de microdiorite ressort également)…

Une grotte à la roche claire. avec un filon de roche noire et des stalactites.
Illustration n°2 : Des chauve-souris dans une grotte à la pierre claire. Notez un filon de roche sombre au fond, et l’ambiance lumineuse de la scène apportée par les minéraux roses.

Géologie d’Howling Sands

Nous n’allons pas réexpliquer ce qui a été dit dans la vidéo. Voici notre interprétation : du grès argileux (5), du grès massif (6), du conglomérat, c’est-à-dire un bloc de graviers (7) et de l’argile bien cuite et colorée (8), presque de la poterie en fait. N’oublions pas également le bloc de sable (9) présent sur plusieurs zones du jeu.

Roches de la zone 2, en comparant les strates du mesa du jeu avec la réalité.
Illustration n°3 : les roches de la Zone 2 – Hytale Vs Réalité

Diviseur esthétique Hytale-World


Quelques roches de la zone 2 dont une photo de formations de basalte dans la réalité.
Illustration n°4 : les roches de la Zone 3. La photo en fond représentant des formations de basaltes, tels les pics observés dans la Zone 3.

Géologie de Borea

Au milieu de la neige et de la glace se découvrent ces fameux empilements de blocs. Tels des arbres morts, les blocs noirs (10) pointent du doigt le ciel. Ce que nous pouvons en dire : cette roche très noire paraît d’une pâte uniforme et bosselée. De cette observation tendons vers les roches volcaniques, des gabbros, des basaltes. Du fait qu’elles soient, comme sorties de l’eau, presque en « coussin » et d’un noir uniforme, nous mettons une petite pièce sur le nom de basalte. Sur les mêmes tons sombres, une autre variante de gravier (11) pourrait exister.

Pour aller plus loin, de telles structures préformées nous font penser à la géologie marquante des basaltes, comme les orgues basaltiques ou les trapps de Sibérie. La Sibérie, donc une géologie présente dans le grand nord, ça collerait avec cette zone froide qu’est Borea. Mais bon. Ce n’est pas une démarche très scientifique tout ça. On essaye de coller un nom et d’argumenter autour. Si vous deviez retenir une seule chose de cet article, c’est qu’une démarche scientifique : c’est tout l’inverse !


Géologie de Devastated Lands

Enfin, cette zone 4 aux rivières de lave. Là tout est possible ! D’abord la roche partiellement fusion (12) n’aura certainement pas de nom identifié dans le jeu. Ensuite le bloc le plus adouci (13) pourrait être n’importe quoi. D’un simple bloc de terre, à une roche métamorphique ou même une roche vitrifiée en une pâte à la texture homogène, telle l’obsidienne.

Trois roches de la zone 4 proches de la lave : une partiellement en fusion, une striée et une homogène.
Illustration n°5 : les roches de la Zone 4

Au sujet du bloc strié (14), en géologie on parle de foliation ou de schistosité ou plus globalement de « roche litée ». Si nous prenons l’hypothèse que ce soit du schiste (ou même du gneiss), alors l’histoire de ces terres dévastées (zone 4) est longue. En effet, ces roches sont des métamorphiques, c’est-à-dire qu’elles ont un « âge mature » pour reprendre la comparaison de la vidéo. Elles ont donc été roches sédimentaires et c’est uniquement au contact de la lave, de la chaleur, que celles-ci se seraient transformées en roches métamorphiques comme ici.

Les terres dévastées d'Hytale traversées par une rivière de lave.
Illustration n°6 : Illustration des Terres dévastées (Devastated Lands). En bas à droite, un tronc d’arbre mort, ou un bloc de charbon (15) ?

Diviseur esthétique Hytale-World

Les petits noms des minéraux confondus à son matériau ?

Trois mystérieux minéraux correspondant à aucun matériau dévoilé, aux couleurs différentes : rouge, rose, jaune.
Illustration n°7 : 3 minéraux

Nous l’avons précédemment vu en vidéo, 4 minéraux correspondent aux couleurs de 4 matériaux retrouvés sur un concept art (illustration n°7). Le fer et le cuivre plus en surface, comme on le voit sur la coupe de la zone 1. Le cobalt et le thorium plus en profondeur, avec des éléments bleus et verts retrouvés dans les grottes des zones 1 et 2. Trois autres minéraux sont à lister. Un mystérieux rouge dont les seuls éléments rougeâtres – sur les coupes des zones du monde – sont dans les sous-sol de la zone 4. Un récemment dévoilé rose (du quartz ?) et un jaune qui pourrait s’apparenter à de l’or. Ces deux-derniers sont retrouvés au milieu de la roche gris claire (interprétée comme calcaire) de la zone 1.

Quatre minéraux associés aux quatre matériaux que sont le cuivre, le feu, le cobalt et le thorium.
Illustration n°8 : Gif de 4 matériaux associés à 4 autres minéraux

Diviseur esthétique Hytale-World

Ouvertures et discussions

Nous ne pouvons en dire plus au sujet des minerais/minéraux/métaux/matériaux. Nous en reparlerons très certainement dans un prochain Science & Hytale liant extraction minière, constitution atomique, chimie et propriétés métalliques. Quant aux roches, nous aurions pu évoquer la distinction des roches magmatiques entre roches plutoniques se refroidissant doucement (lacs de lave en profondeur par exemple) et roches volcaniques qui se refroidissent plus rapidement (et ayant donc des minéraux presque inexistant, des gabbros à l’obsidienne).

Tout aussi sujet à la géologie, nous aurions pu également évoquer la forme des paysages. Ses formations géologiques préconçues et non-dynamiques. Disons par là que peut-être un jour arrivera où le paysage d’un jeu futur soit dynamique. C’est-à-dire qu’il se forma au cours du temps et des emplacements des rivières. Qu’un cours d’eau creuse son lit, tout comme la mer grignote sa plage…

Image résumant les 15 blocs retracés à travers l'article.
Illustration n° 9 : Résumé de nos interprétations concernant les roches d’Hytale aperçues

Tags

Cleora

Pourquoi lisez-vous ceci ? Je rédige pour mettre en avant les petits et grands aventuriers et créateurs d'Hytale ; pour en savoir plus en ce qui me concerne, il y a le forum ou mon twitter. Car ce qui nous intéresse à vous et moi, c'est Hytale et ses possibilités, pas moi, n'est-ce pas ?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer