Informations

Les Vrais Dieux d’Hytale : Oscar Garvin, le Barde de Borea

Nous avons dernièrement évoqué l’art d’harmoniser les couleurs à travers le directeur artistique d’Hytale : Thomas Frick, l’Homme dans le désert. Aujourd’hui, nous évoquons l’art d’harmoniser les sons. Souvent sous-côtées, ignorées voire délaissées, musiques et bandes sonores sont pourtant aussi importantes que l’image. Si ce n’est davantage car, à elle seule, une musique peut rapidement faire ressentir des émotions. Alors aujourd’hui nous allons faire honneur à nos oreilles, aux compositeurs, à Oscar Garvin et ses merveilles. Surélevé dans son arbre, Oscar vous accueille d’un luth médiéval. Fredonnant le chant des arbres, le barde vous souhaite la bienvenue dans son histoire musicale. Sur un ré majeur, il pince ses cordes en guise d’Il était une fois

Interprétation scénarisée du titre Traveling Band d'Oscar Garvin
Illustration n°1 : Interprétation de l’histoire de Traveling Band ré-interprété dans un précédent article. Extrait sonore précédent : Le luth médiéval qui nous accueille en lançant le trailer, lorsque la feuille tourbillonne autour du logo d’Hypixel Studios

Diviseur Hytale-World

Oscar Garvin : un Dieu du Nord au folklore composite

Notre barde scandinave est donc originaire du nord. Le vrai nord, celui qui se souvient. Là d’où l’hiver vient. Ses oreilles discernent un grincement de glace, du chant d’un arbre qui plie sous le poids de la neige. Sa chair vibre sous le phrasé du blizzard. Son corps connaît par cœur le son craquelé d’une neige qui se laisse tasser sous le pied. Nous vous guidons à l’imagination d’une atmosphère. Peut-être même une musique. Pensez au nord, à de vastes paysages, des taïgas, des lacs, des étangs, de la neige, des pics rocheux, un soleil rasant… Laissez-vous partir à l’aventure…

Quand l’Eau reflète les couleurs des influences musicales

Ce que vous êtes en train d’écouter, ci-dessus, met en appétit sur les possibilités qu’à Oscar pour nous transporter… Inspiré par Merlin – la série télévisée – évidemment vous y retrouvez, comparées à la BO d’Hytale, les mêmes sonorités. C’est encore plus vrai pour Woods of Camelot dans lequel s’invite un même instrument flûté. Un univers fantastique, médiéval ou folk, donc – et plus précisément celtique ou nordique – qui est par-dessus tout aimé et partagé par Oscar Garvin. Et derrière ses compositions pour Hytale se cachent de grandes influences à l’origine des musiques de Skyrim, de la série d’animation Dragons, voire peut-être d’autres films tels Avatar ou Braveheart !

Notre barde de Borea est donc né sur les terres de l’élément Eau ! Des étangs à la mer, en passant par la neige et la glace quand les températures jouent avec le zéro. Un pays scandinave. La Norvège. Originaire de Trondheim, le touriste y voit des maisons colorées. Elles se reflètent dans l’eau, sous la lumière d’un soleil d’été. Typique d’une carte postale. Et bien que ce soit plus au nord que la plupart de nos lieux de vie, là-bas aucun mur sur les flans d’un Castle Black. Le seul mur que vous avez, c’est la façon de penser (un autre norvégien à recommander : Jostein Gaarder auteur de Le Monde de Sophie sur une élégante manière de philosopher). Et Oscar ne s’est pas limité à son folklore prédéterminé…

Interprétation scénarisée du titre Night on the Dunes d'Oscar Garvin
Illustration n°2 : Interprétation de l’histoire de Night on the Dunes. Extrait sonore précédent : un semblant de clarinette tirée de la bande originale d’Hytale ; instrument tant apprécié par Oscar Garvin

Un Explorateur du Sud aux folles improvisations

« J’ai commencé [à composer] quand j’avais 13 ans, raconte Oscar sur twitterdans un groupe de musique amateur, en mettant des boucles ensemble, jusqu’à ce que je réalise qu’on puisse mettre des notes dans le phrasé du piano et [dès lors] j’étais accro. » Il veut dire par là que, à la base, quand on découvre un logiciel de création de musique on se contente d’abord des séquenceurs pas-à-pas. Chaque temps est repéré sur lesquels on peut ajouter des sons. Avec quelques mesures, on crée alors des loops, des boucles musicales. Puis on découvre les notes, le mixage et tous les plugins. À 28 ans, 15 ans plus tard, voilà comment Oscar compose : lien twitch d’une heure de travail sur une petite musique qui swingue.


Copie d'écran du profil twitter d'Oscar Garvin
Illustration n°2 : Profil twitter d’Oscar (capture d’écran datant de début 2019)

Le titre précédent est dépaysant n’est-ce pas ? C’était le but, afin de vous démontrez l’éventail des possibilités qu’il détient sous la main. Ce titre qui bouge, pour le jeu Catmouth Island aux styles musicaux très différents, permet d’illustrer le genre musical dans lequel il a appris la musique : le jazz. D’abord batteur, il est aujourd’hui pianiste et sait poser sa voix que ce soit dans la comédie ou le chant. D’ailleurs, dans la prochaine vidéo, c’est sa voix qu’on entend !

Depuis sa formation à Goldsmiths College (Université de Londres), il compose de plus en plus de musiques symphoniques. De là, mélangez alors l’orchestration, le côté gaming et les grandes improvisations caractéristiques d’un joueur de jazz fou. Et ça donne ce que vous venez d’entendre pour Catmouth Island – ses premières grandes compositions officielles pour un jeu vidéo.

Son site et quelques réseaux sociaux principaux :
Instagram – SoundcloudFanburstTwitter
Chaîne twitch sous pseudo ‘Lorenstrex’
www.OscarGarvin.com

Oscar Garvin : un Gamer de l’Ouest aux oreilles bridées

Oscar a donc l’oreille curieuse. Et ce, des divers styles musiques jusqu’aux différentes cultures, ayant par exemple un faible pour l’aura nippone. Lui-même le revendique sur twitter. Le jeune homme, comme la plupart de ceux qui nous lisent, est né à l’ère numérique et des jeux vidéos. Nintendo et les mangas nous marquent certainement encore ! Il n’est donc pas surprenant que certaines de ses compositions respirent le gaming. Sur internet, son pseudo Lorenstrex est associé à Hypixel bien sûr, Starbound, Diablo et plusieurs jeux vidéos. Donc oui, on peut dire qu’il est un gamer. Juste en écrivant son pseudo, on trouve également son profil freesound.

Qui dit Japon, dit Joe Hisaishi, influence incontournable d’Oscar. Si vous ne connaissez pas et n’êtes pas familier du cinéma japonais, foncez découvrir ! Et tant d’autres grands noms dont il fait d’ailleurs référence sur son profil soundcloud. Koji Kondo, compositeur des musiques de Zelda. Ou encore le bien à part et romantique Nobuo Uematsu, compositeur des pièces musicales de Final Fantasy. Encore une fois, pas étonnant que notre compositeur préféré se retrouve dans des projets liés au gaming dont :

  • 2014 : Catmouth Island (première vidéo ci-dessus)
  • 2016 : Dungeon Rushers (vidéo qui suit – avec entre autres Élisée Maurer, Thomas et Pierre Frick)
  • 2019 : Hytale (blog post officiel sur quelques OST)


Un Compositeur de l’Est aux sources hollywoodiennes

Après être assistant pour le film documentaire The Confessions of Thomas Quick (2014) puis Mumbai High: The Musical (2015), notre cher compositeur norvégien a donc ensuite percé dans le jeu vidéo de Catmouth Island (2014) à Hytale. Entre temps, nous pouvions entendre ses créations sous les images de diverses grandes marques : Longines (2017), Nescafé (2015), Samsung (2016), Sky (2017), Volvo (2017) et d’autres retrouvées sur son site.

Partition de la musique du Trailer composée Oscar Garvin
Illustration n°3 : Partition du trailer partagée par Oscar (téléchargeable ici)

Écouter une musique d’Oscar Garvin ce n’est pas simplement établir une ambiance, comme il sait déjà bien le faire. Écouter du Oscar Garvin est plus que ça. C’est ressentir une histoire et ses émotions ; vivre une aventure entière, partir pour de nouvelles contrées et se confronter à la surprise ! (Pour les plus curieux d’entre-vous, The End Is Neigh est un petit film d’animation pour lequel il a co-composé la musique.)

Dans d’autres titres mis en avant publiquement, nous y distinguons une certaine influence de grands compositeurs connus du cinéma. Nous pensons par exemple à John Williams, lorsque les instruments à vent de tout l’orchestre sont de sortie comme dans Forever partagé ci-dessus. Pour rappel, parmi les créations signées John Williams se listent les titres de Star-Wars, Jurassic Park, La Liste de Schindler, et tellement d’autres…

La bande originale d’une Histoire : celle du mode aventure d’Hytale

Cela fait trois ans qu’Oscar Garvin travaille sur Hytale. Finalement à quoi devons-nous nous attendre ? Nous connaissons la précision avec laquelle a été conçu le trailer. Le youtuber anglophone ish13c l’a déjà très bien analysé en décryptant rationnellement ses coutures. Ainsi, les ficelles de ce que nous procure la musique en émotion est une technique bien acquise. Nous pourrions donc, à coup sûr, nous laisser bercer les yeux fermés par son emprise. Nous laisser se faire envoûter. Les extraits que Hytale a dévoilé le font supposer. La bande son originale dosera voyage envoûtant et rythme hollywoodien. Un jeu sandbox, à décortiquer ; et un film, à admirer. Demi-soupir et action. Reprendre à la reprise, et reconstruction. Bienvenue dans l’aventure, et tendez l’oreille, ça se passe aussi à travers le son…

Source
OscarGarvin.comItavisen.no
Tags

Cleora

Pourquoi lisez-vous ceci ? Je rédige pour mettre en avant les petits et grands aventuriers et créateurs d'Hytale ; pour en savoir plus en ce qui me concerne, il y a le forum ou mon twitter. Car ce qui nous intéresse à vous et moi, c'est Hytale et ses possibilités, pas moi, n'est-ce pas ?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer